Ouvrages de Dom Helder

29/07/21
Association DHMA

Lettres conciliaires

lettres conciliataires

Lettres conciliaires, (1962-1965) , Éditions du Cerf, 2006,- Version française dirigée et annotée par José de Broucker,- Préface par le cardinal Roger Etchegaray,- Posface par Étienne Fouilloux,- Index des noms cités,- 1 167 pages en deux tomes,- 98 €.

  • Tome I : J’ai déjà un programme bien tracé,- 1ère session (1962, 46 Circulaires), 2è session (1963, 59 Circulaires), Intersession (1964, 16 Circulaires),- Traduction par Maribel Bahia, 485 pages,- 44 €.
  • Tome II : Des belles théories à la dure réalité,- 3è session (1964, 79 Circulaires, traduction par Michèle et Germaine Jarton), 4è session (1965, 89 Circulaires, traduction par Martial et Lucile Lesay),- 682 pages,- 54 €.

De nuit en nuit, à la faveur de ce qu’il appelait ses Veilles, Dom Helder écrivait ses journées romaines, ses rêves, ses « complots », ses déceptions : 290 Circulaires adressées en confiance, en confidence, à sa « famille » de collaborateurs. Reportages, portraits, dialogues, commentaires, humeurs, méditations : autant d’écritures qui font de ces lettres à la fois le journal d’une âme ardemment évangélique et une chronique vivante des historiques retrouvailles de l’Église avec elle-même et avec le monde.

« Je croyais connaître le Concile Vatican II, écrit le cardinal Etchegaray dans sa préface, je croyais connaître Dom Helder Camara rencontré presque chaque jour dans les coulisses conciliaires…, et voici que ce livre m’enfonce, émerveillé, dans une mine prodigieuse où je découvre, dans toute leur vérité, l’un et l’autre, ou plutôt l’un par l’autre : Vatican II et Dom Helder, quel rare alliage, et de quel éclat ! » La publication intégrale de ce « journal », dont le souffle est « encore d’une fraîche actualité », offre ample matière à études et réflexions sur la vision théologique, pastorale et spirituelle d’un réformateur à l’école de Jean XXIII.

Les conversions d’un évêque

conversions eveque

Les conversions d’un évêque , Entretiens autobiographiques conduits et rapportés par José de Broucker, - Éditions du Seuil, 1977,- Réédition aux éditions de l’Harmattan, 2002,- 200 pages,- 18 €.

C’est en marchant sur l’étroite ligne de crête où se confondent et se distinguent en même temps l’histoire et l’éternité que Dom Helder a traversé le XXè siècle. L’histoire est à chaque instant présente dans sa vie. On la rencontre dans le récit de ses croisades aventureuses aux côtés des fascistes brésiliens, dans les bilans qu’il tire des « révolutions » de lieutenants ou de généraux, dans les soulèvements de guérilleros, dans les portraits qu’il esquisse des Grands qu’il a côtoyés, dans l’attention qu’il porte aux mouvements de libération des peuples. C’est l’histoire du géant brésilien, de la poudrière latino-américaine, du défi lancé aux empires nantis par l’Internationale des opprimés.

L’éternité est plus discrète. Elle est au rendez-vous de la Veille que, chaque nuit depuis son séminaire, Dom Helder a consacré à la prière. De là, elle irradie le regard, la parole, le jugement. La communion à l’invisible transfigure sans les dissoudre l’espace et le temps, les êtres et les choses. Invincible espérance nourrie d’une foi d’enfant, « lisible » dans le moindre de ses regards et de ses mots.

Croire, c’est simple

croire cest simple

Croire, c’est simple , Édition Le Livre ouvert, 1992,- 62 pages format poche, Dix courts textes méditatifs de Dom Helder, en échos à vingt huit versets du Nouveau Testament.

Mille raisons pour vivre

milles raison vivre

Mille raisons pour vivre , Aux éditions Desclée de Brouwer,- première édition au Seuil, 1980.

Au cours de ses Veilles nocturnes surtout, mais aussi en toutes autres occasions, Dom Helder écrivait ce qu’il appelait des « Méditations » qu’il signait du nom de son fidèle ange gardien : « Pe (pour Père) José ». Ces méditations ne sont pas des poèmes. Dom Helder ne leur attachait aucune intention ni ambition littéraires. Comme des fleurs rustiques, il les voyait se faner aussitôt qu’écloses. On doit à la clairvoyance de son père spirituel que 7 547 ont été conservées. Les cent Méditations sélectionnées pour ce recueil datent de 1954 à 1978. Elles sont précédées de trois « fables » de la même veine : trois des causeries radiophoniques assurées chaque matin par Dom Helder sur l’antenne de Radio-Olinda.

L’Évangile avec Dom Helder

evangile dom helder

L’Évangile avec Dom Helder , Aux éditions Desclée de Brouwer,- Première édition au Seuil, 1985.

Dans le parloir d’un couvent de religieuses de Recife, un journaliste français, Roger Bourgeon, a rendez-vous avec Dom Helder. Ce qui anime cet être passionné, tendrement véhément dans chacune de ses paroles et chacun de ses actes ? Les actes et les paroles de Jésus de Nazareth. Pendant plusieurs heures de plusieurs après-midi, le journaliste lit un passage des évangiles et, après un silence, Dom Helder parle du Seigneur et, « souvent avec le Seigneur ». Ce livre a été réalisé à partir des bandes magnétiques enregistrées pendant ces rencontres exceptionnelles.

En bibliothèque :

revolution dans paix

Révolution dans la paix , Éditions du Seuil, 1970, Traduction du brésilien par Pascal Detrez, 150 p.

Montage d’extraits de conférences prononcées par Dom Helder de 1964 à 1967,- Six thèmes : La science et la foi,- L’Église et le monde,- Présence de la jeunesse,- Les relations entre deux mondes, développé et sous-développé,- L’Amérique latine, partie chrétienne du monde sous-développé,- Brésil, terre de développement et de sous-développement,- La rédemption du Nord-Est

Pour arriver à temps , Éditions Desclée de Brouwer, 1970,- 112 p.

Une sélection de douze textes et préface de Dom Helder : « Voilà tout ce à quoi je tiens, rêvant toujours, espérant toujours, m’efforçant chaque jour d’aimer davantage… »

Le désert est fertile , Éditions Desclée de Brouwer, 1971,- 128 p.

Ce n’est pas des institutions que l’on peut attendre les réformes de structures nécessaires à un « monde plus respirable, plus juste et plus humain ». C’est de la mobilisation des consciences et des énergies des minorités que Dom Helder appelait « abrahamiques », parce qu’elles espèrent contre toute espérance. Un appel et une feuille de route.

Renouveau spirituel et service de l’homme , Éditions Lumen Vitae (Documents de Malines 3), 1979,- Préface du cardinal Suenens,- 143 p.

Réflexion à deux voix – le cardinal Suenens et Dom Helder – sur le clivage entre chrétiens : les « engagés » et les « charismatiques ».

Des questions pour vivre , Editions du Seuil, 1984,- Préface de José de Broucker,- 105 p.

Lors d’un voyage dans l’Ouest de la France, en juin 1983, avec l’hebdomadaire La Vie, toutes les questions qui lui ont été posées au cours de ses rencontres et conférences ont été recueillies par écrit. Il a y répondu dans ce livre. Faut-il croire pour espérer ? La non-violence, est-ce sérieux ? La justice, est-ce possible ? L’Église est-elle crédible ? Nous, là où nous sommes, que pouvons-nous faire ? Questions graves, et toujours actuelles.

A force d’amour, Éditions Nouvelle cité, 1986,- 82 p.

Une sélection de soixante dix-sept « Méditations » spirituelles

Prières à Marie , Éditions Nouvelle cité, 1987,- Traduction du brésilien par Arnalfo Ramos de Souza,- 114 p.

Une sélection de cent dix « Méditations » mariales

Le rosaire de Dom Helder : Éditions Desclée de Brouwer, 1997,- Traduction du portugais par Fatima Braz Panthier,- Postface de Gilles Baudry,- 105 p.

Soixante cinq « méditations » mariales.

En portugais*

Revolução dentro da paz. Rio de Janeiro : Sabiá, 1968.

Um olhar sobre a cidade. Rio de Janeiro : Civilização Brasileira, 1976 (6. ed. 1985).

Mil razões para viver : meditações do Pe. José. Rio de Janeiro : Civilização Brasileira, 1978 (7. ed. 1985).

Nossa Senhora no meu caminho : meditações do Pe. José. São Paulo : Paulinas, 1981 (5. ed. 1988).

Em tuas mãos, Senhor ! São Paulo : Paulinas, 1986.

Quem não precisa de conversão ? São Paulo : Paulinas, 1987. Um olhar sobre a cidade : olhar atento, de esperança, de prece. São Paulo : Paulus, 1995.

Vaticano II : Correspondência Conciliar – Circulares à família do São Joaquim. Introdução e notas de Luiz Carlos Marques. Vol. I/tomo 1 : 1962-1964. Recife : IDHeC, Editora Universitária – UFPE, 2004.

Circulares interconciliares

circulares interconciliares

Circulares interconciliares - Circulares à família Mecejanense. Tome I : 10 avril/10 septembre 1964. Présentation par Zildo Rocha. Introduction par Eduardo Hoornaert - Tome II : 23 novembre 1964/18 avril 1965. Introduction par Dom Aloisio Fragoso - Tome III : 18 avril/1er septembre 1965. Introduction par Zildo Rocha. Index.

* Sélection IDHeC

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *