Témoignage de Maurice Béjart, Chorégraphe

29/07/21
Association DHMA

« Un personnage lumineux »

bejard bd

De Maurice Béjart, Chorégraphe, à propos d’un ballet dont la seconde partie est inspirée d’un argument proposé par Dom Helder : « Un personnage lumineux »

Le ballet Messe pour le temps futur est inspiré par un personnage lumineux de notre époque, un homme de foi et de charité, un homme qui a de l’humour et de la sensibilité, dom Helder Camara.

L’archevêque de Recife est un homme admirable, qui rayonne de fraternité et est tout le contraire d’un fanatique : savez-vous qu’il a reçu l’an dernier le grand prix du bouddhisme au Japon ?... C’est Dom Helder Camara lui-même qui a fait la demande de venir me trouver. C’est lui qui est venu me voir à Genève, alors qu’on dansait Wien, Wien, nur du allein, et il m’a apporté un argument de ballet.

Cet argument de ballet m’a tout d’abord un peu surpris, amusé, un peu choqué aussi et puis je lui ai répondu que c’était plutôt pour un film et que je ne voyais pas ça en ballet. J’ai lu des œuvres de lui, des petits textes, de très courts poèmes qui m’ont paru avoir beaucoup de force et beaucoup d’humour, qui m’ont inspiré. Et puis, en reprenant l’argument du ballet, ayant déjà commencé à travailler sur l’ouvrage, j’ai vu qu’il y avait là quelque chose de très intéressant. Je l’ai un peu modifié et je m’en suis servi quand même. (La Libre Belgique, 10-11 septembre 1983 et 2 7 avril 1984).

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dom Helder Mémoire et Actualités
DOM HELDER CAMARA
Mémoire et actualités dédiées à une personne aussi oubliée aujourd’hui qu’elle fut célèbre dans le monde entier dans la deuxième moitié du siècle dernier : Dom Helder Camara
Découvrir